Où acheter de la spiruline ?

Page

Acheter directement chez les producteurs de spiruline

En France, on compte de plus en plus de producteurs qui cultivent la spiruline.
Ils sont majoritairement basés dans le sud de la France (climat oblige).
Les fermes sont souvent également des points de vente que l’on peut visiter. Rencontrer un spirulinier est intéressant pour se rendre compte du métier et de tout le processus de production. En général ce sont des passionnés qui aiment partager leur expérience.
Vous pouvez retrouver une carte des producteurs en France ici.

C’est une bonne manière de consommer et d’acheter local.

Acheter en magasin bio

Les magasins bio sont légion dans les grandes villes avec des enseignes comme La Vie Claire, Biocoop, Bio c’ Bon, Naturalia… On y trouve différentes marques plus ou moins artisanales, l’offre est souvent variée.

Acheter sa spiruline en pharmacie

Acheter en pharmacie peut être un réflexe étant donné qu’on assimile – à tort – la spiruline à un médicament (la spiruline est un aliment). L’achat en pharmacie n’est pas le plus pertinent, généralement l’offre est constituée de spirulines industrielles. Les gélules y sont populaires et ce n’est pas forcément la forme de consommation la plus adéquate (ce n’est pas de 100% spiruline).

Acheter sur internet

Si l’on va sur Amazon, on y trouve une offre incroyable de spiruline. De nombreuses marques se battent pour proposer leur produit. Est-ce pertinent de se perdre dans un catalogue comme celui-ci ? Je n’en suis pas convaincu.
Comme dans tous domaines, sur internet on trouve de tout : de la qualité comme de l’arnaque. Soyez donc vigilants, préférez les petits sites indépendants qui font de la spiruline une spécialité.

Me faire confiance

Dans la rubrique “les marques“, je donne mon avis sur les différentes marques de spiruline. Si vous vous retrouvez dans mon discours, n’hésitez pas à me faire confiance 😉


Zoom sur la spiruline bio

Lorsqu’on cherche de la spiruline, on se pose très vite la question de la qualité. Qui dit produit végétal, dit bio et tout le tralala.

Aujourd’hui le bio est malheureusement un business, peut-on faire confiance à un label ?

Lorsque je mange la tomate du jardin de ma grand-mère qui n’a reçu aucun label bio, je me régale, ça c’est de la “vrai” tomate !

Et pourtant, même dans ce cas là nous pourrions avoir des doutes. En effet, son sol est-il vraiment dépourvu de pesticides environnementaux ?

Comme on le sait, la qualité des sols (en France) laisse à désirer et les industriels ont su tirer leurs épingles du jeu face à la méfiance des consommateurs pour les produits “traditionnels”.

Quand il s’agit de spiruline, faut-il choisir le bio ou aller rencontrer le petit producteur aux méthodes artisanales qui n’a pas les moyens de se payer toute une ribambelle de protocoles et de contrôles ?

Il y a quelques années la spiruline dite “bio” n’existait pas, car aucune certification n’avait de cahier des charges adapté. Depuis 2017 les choses ont changé et nous pouvons trouver des spirulines labélisées un peu partout.

Il faut savoir que le bio garantie avant tout un processus de production et non les qualités nutritives d’un produit final. Nous pourrions donc tout à fait trouver une spiruline vide d’éléments nutritifs mais cultivée de façon bio et saine pour la santé, un placebo en quelque sorte.

On comprend alors la problématique du choix de la spiruline dans un marché où les marques se battent pour proposer leur produit, bio ou non.